Temps de lecture : 2 minutes (335 mots)

Froid et Plongée

Froid et plongée

L'Homme est un animal à sang chaud qui doit maintenir la température interne de son corps à environ 37 °C. Pour qu'il n'y ait aucune déperdition de chaleur dans l'eau, il faudrait que celle-ci soit à 33 °C. Ce n'est jamais le cas, et même dans les eaux chaudes, nous nous refroidissons, puisque l'eau absorbe notre chaleur1. Pour limiter ce phénomène, nous utilisons des combinaisons de plongée. Mais cela n'est parfois pas suffisant et nous ressentons alors les premiers effets du froid. Notre consommation d'air augmente, et nos extrémités se refroidissent. Si le froid persiste, chair de poule, frissons et crampes apparaissent. Enfin, si tous ces mécanismes de régulation thermique ne suffisent pas, la température interne de notre corps va commencer à baisser, jusqu'à la perte de conscience dans les cas extrêmes

•Commencez par bien vous couvrir avant la plongée. N'ayez pas froid à bord du bateau, cela ne pourra que s'aggraver une fois dans l'eau.
•Alimentez-vous correctement.
•Evitez de plonger en état de fatigue (manque de sommeil par exemple).
•Ayez un équipement adapté : une combinaison avec manchons, bien ajustée et suffisamment épaisse. Si nécessaire, mettez des gants et des bottillons. En eau très froide, plongez en combinaison étanche.

•Selon les conditions, limitez votre temps de plongée.
•En dehors des eaux tropicales, plongez toujours avec une cagoule.
•Dès les premiers symptômes, avertissez votre palanquée et remontez tous ensemble.
•Faites un palier de sécurité (ou augmentez votre temps de palier), même si votre seule envie est de sortir de l'eau. N'oubliez pas que le froid est un facteur favorisant les risques d'accidents de désaturation.

De retour en surface, séchez-vous, couvrez-vous, mettez-vous à l'abri du vent et buvez une boisson chaude et sucrée (jamais d'alcool). Attendez le réchauffement progressif de votre corps.

Points clefs
• Eau : refroidissement 24 fois plus rapide que dans l'air.
• Combinaison (épaisseur, manchons).
• Limiter la durée de plongée, avertir dès les premiers symptômes.
• Réchauffement progressif en surface 



Extrait de: Alain Forêt.

Saisissez votre texte ici...

Profil Général N1
Les procédures de désaturation

Sur le même sujet:

14 septembre 2018
Brevets de plongée FFESSM
Plongeur Niveau 2
Le plongeur Niveau 2 (N2) est capable de réaliser des plongées d'exploration : § Jusqu'à 20 m de profondeur, au sein d'une palanquée, en autonomie, sans Guide de Palanquée (GP), avec un ou de...
14 septembre 2018
Brevets de plongée FFESSM
Niveau 1
 Le plongeur Niveau 1 (N1) est capable de réaliser des plongées d'exploration :Jusqu'à 20 m de profondeur, au sein d'une palanquée, avec un Guide de Palanquée (GP) qui prend en charge la cond...
13 avril 2018
Autres Accidents
Mécanisme L'Homme est un animal à sang chaud qui doit maintenir la température interne de son corps à environ 37 °C. Pour qu'il n'y ait aucune déperdition de chaleur dans l'eau, il ...
12 avril 2018
Autres Accidents
 Tables et ordinateurs de plongée poursuivent un seul et même objectif : éviter les accidents de désaturation. Autrefois appelé « mal des caissons », il s'agissait d'un accident mystérieux, aux m...
28 mars 2018
Autres Accidents
Les parachutes de palier ne sont pas nouveaux. Ils existent en différentes couleurs, longueurs et matières et offrent différentes fonctionnalités. À quoi faut-il penser lors du choix d'un parachute de...

PCM Calendrier

2018 - Plongée Club Martin - club de plongée sous-marine dans le Douaisis